Poker : Quand et comment Miser

Le fait de miser est un signe que :

  1. Vous avez une bonne main et vous allez parier dessus.
  2. Vous avez une mauvaise main, et vous la coucherais si vous êtes surrelancés.

Typiquement, les joueurs sont supposés miser quand ils ont une bonne mains et se coucher quand ce n’est pas le cas. Si le poker était aussi simple, vous n’auriez pas besoin des conseils qui vont suivre. La plupart des joueurs jouent bien sûr différemment, essayant d’être un joueur adroit ou bluffeur. Votre stratégie pour miser doit être basée sur cette simple notion, mais vous devez savoir quand miser et bluffer dans certaines situations et à contrario quand vous devriez vous coucher : la mise est un système de spéculation au poker.

Ci-dessous quelques situations à prendre en compte pour commencer à améliorer son jeu.

Voler les Blinds

Lorsque vous êtes en position du dealer et qu’avant vous tout le monde se couche, il ne reste donc plus que vous et les 2 blinds, une relance dans votre position est souvent appelé un « Vol de Blinds » : il reste derrière vous deux joueurs qui représentent les blinds et qui pourraient être amenés à se coucher pour une simple raison « vous êtes au bouton » et vous serez donc amené à être le dernier à parler pour le reste du coup – ce qui est une position très avantageuse. Dans le cas où vous souhaiteriez simplement suivre, dites-vous que vous laissez l’opportunité à la grosse blind de voir le flop gratuitement sans avoir aucune information sur sa main ! Tout simplement parce que les blinds pourraient se coucher, alors que si vous ne relancez pas, mais que vous ne faîtes que caller, les blinds n’auront qu’à checker.

Le Steal-Raise

Lorsque le flop arrive, que vous êtes le dernier à parler et que tous les joueurs devant vous ont checké, miser pour simplement limiter le nombre de joueurs ou prendre le pot est appelé un « Steal-Raise ». A ne pas utiliser trop souvent, car de bon joueurs vous répondront rapidement par un Check-Raise alors qu’en réalité vous aviez une mauvaise main. Il est bon d’utiliser cette technique si vous avez un ou 2 tirages (couleur et/ou suite). Sur la carte suivante, les joueurs seront tentés de checker, et si vous touchez votre tirage vous aurez un plus gros pot à gagner, sinon vous pourrez toujours voir la dernière carte gratuitement.

Le Check-Raise

Le Check-Raise est l’action de checker sur vos adversaires avec l’espoir qu’ils miseront et vous donneront l’opportunité de les relancer. Le but est de les leurrer en les faisant croire que vous n’avez rien toucher, le joueur suivant pourrait donc essayer de voler le pot avec un Steal-Raise, vous n’aurez donc plus qu’à le relancer de façon à augmenter la taille du pot. En soi, vous tentez de piéger votre adversaire de la même façon que le risque évoqué pour le Steal-Raise.

L’ouverture

Ce mouvement risqué est souvent effectué par les personnes voulant bluffer. Le premier joueur à parler fait une relance, obligeant les joueurs suivant à payer 2 mises à la fois (les blinds + la relance). Son but est de limiter le nombre de joueurs. Le résultat sera de faire coucher la majeure partie des joueurs, mais ceux qui resteront auront soit une vraie bonne main, ou alors seront aussi des joueurs agressifs. Cet action de miser est aussi considéré comme une mise pour prendre des informations sur les mains des autres joueurs. Cette stratégie est plus efficace avec peu de joueurs encore en jeu.

Jouer sur les côtes du pot

Action de miser quand vous avez une bonne combinaison et que vous suspectez qu’un ou plusieurs joueurs sont sur un tirage. Imaginons que vous avez Top paire avec Top kicker. Votre objectif est de jouer sur les côtes du pot afin d’empêcher vos adversaires de tenter de voir la carte suivante. Le risque étant, si vous vous trompez sur la main de votre adversaire, alors vous pourrez risquer imprudemment beaucoup d’argent.