Les différents types de joueurs de poker

Autour d’une table de poker, différents styles de jeux s’affrontent. Beaucoup de joueurs de poker, ou disons plutôt beaucoup de très bons joueurs de poker vous diront qu’ils jouent les adversaires et les situations plutôt que leurs cartes.

Il faut donc très vite pouvoir déterminer quels joueurs vous avez en face de vous. Il y a des joueurs contre lesquels on ne joue que les premiums et où un raise doit être pris très au sérieux et à l’inverse, d’autres joueurs qui ont une range de mains assez large pour rentrer dans un coup et où la relance est courante.

Il existe 4 grandes catégories de joueurs de poker :

Le joueur loose passif (large passif) : c’est un joueur qui joue toutes les mains et qui se contente de checker ou de suivre.

Ce sont généralement des débutants qui ne relancent pas et qui vont suivre avec leur AK ou leur petites paires jusqu’au bout dans l’espoir d’une amélioration.

Quand la table est loose passive, il y a peu de relance et beaucoup de monde au flop.

Lorsqu’il y a un raise de la part d’un joueur de ce type il faut s’attendre à être face a AA, KK, AK ou QQ.

Le joueur loose agressif : c’est un joueur qui joue toutes les mains (ou presque) et qui relance sans cesse son adversaire. La mise constante est surtout pour chercher l’action et intimider son adversaire. Il est très difficile de le lire pour savoir ce qu’il a vraiment.

Quand la table est loose agressive ne bluffez pas, et serrez votre jeux.

Le joueur tight passif : c’est le joueur qui joue des monstres et se contentent de suivre ou de checker. Ne bluffez pas ce joueur.

Quand la table est tight passive, il y a peu d’actions et beaucoup de mains se font dominer à l’abattage. A cette table, les mains du groupe 1 et 2 (selon D Slansky) sont jouées juste en suivant.

Ces tables sont composées de débutants ou de weak tight. Les débutants se trouvent en basse limite et ont peurs de jouer leurs mains. Ils connaissent juste les bases du poker et savent que jouer serré est une des clefs pour gagner. Attendez vous à voir des monstres au showdown dans les basses limites.

En revanche, dans les limites supérieures on trouvera plutôt des joueurs appelés weak tight.

Ce sont à l’inverse des débutants de bons joueurs (ou plutôt moyen) qui sont gagnants au poker mais de peu, généralement car ils engagent peu d’argent dans leurs coups. Ils slowplay un maximum pour payer et n’attaquent pas.

Le joueur tight agressif : c’est tout simplement le meilleur style de jeux. C’est un joueur très difficile à battre, imprévisible… Il joue de bonnes mains de manière sélective et relance beaucoup. Pas de cartes gratuites. Mais attention, pas bonnes mains, il ne s’agit pas de AA, KK, AK, QQ et compagnie. Il s’agit aussi de mains à forts potentiels, qui, lorsqu’elles trouvent leurs flops sont invisibles et très dangereuses (quinte, couleur…). Ce sont en fait les petites paires, les cartes connectées et / ou assorties.

Quand la table est tight agressive, soit vous êtes assez fort pour ne pas vous laisser faire, soit vous partez.

En conclusion, afin d’obtenir des résultats, une fois à la table, observez bien les joueurs, définissez leur style et ensuite construisez une stratégie de jeux.

Mais nous avons généralement tous un style, il est très difficile d’aller contre sa nature pour essayer de devenir tight agressif par exemple.